Des mesures de sécurité pour protéger Kim Boutin

Tutoriel de la console vidéo

Lors de la finale du 500m, mardi, Kim Boutin a franchi la ligne d'arrivée en 4e place, mais elle a obtenu le bronze. La Sud-Coréenne Choi Min-jeong, qui avait terminé au 2e rang, a été disqualifiée pour un accrochage avec la Sherbrookoise. C'est cette disqualification qui a semé la colère chez les partisans sud-coréens. La Québécoise a reçu des menaces sur les réseaux sociaux. L'analyste François-Louis Tremblay décrit les différentes mesures mises en place pour la protéger.

Publicité

Diffusions

Entrevues