Ski alpin: un vent mauvais désorganise les Jeux olympiques de Pyeongchang

Ski alpin: un vent mauvais désorganise les Jeux olympiques de Pyeongchang

Le vent souffle sur la pente du Centre alpin de Jeongseon en Corée du Sud. (Photo: Getty Images/Tom Pennington)

Après l'annulation dimanche de la descente masculine, épreuve reine des Jeux olympiques, puis celle du slalom géant des dames, lundi, le vent a encore fait des siennes mercredi. Il a entraîné le report à vendredi du slalom féminin.

«Gang-Poong», «vent fort» en coréen: pas un jour depuis dimanche sans que ces mots n'apparaissent sur le bulletin météo, désormais aussi disséqué que le programme du lendemain. De quoi faire de ces Jeux de Pyeongchang des Jeux... dans le vent.

Qu'il soit glacial ou non, cet air puissant pose un problème pour la sécurité des skieurs, au grand dam des diffuseurs qui doivent sans arrêt modifier leurs grilles.

Avec des rafales jusqu'à 100 km/h tant sur le site de vitesse de Jeongseon que sur celui des épreuves techniques à Yongpyon, ce vent mauvais a totalement chamboulé le programme de plusieurs disciplines, du ski alpin au biathlon en passant par le saut à ski.

Un condensé de compétitions à venir

Pour rattraper le temps perdu, les deux jours qui viennent seront très chargés en ce qui concerne le ski alpin. Jeudi aura lieu le slalom géant des dames avec, dans l'intervalle, la descente masculine. Vendredi verra désormais se dérouler à la fois le slalom féminin et le super-G masculin.

Mercredi, le Comité international olympique (CIO) s'est montré rassurant. Il a confiance dans l'expérience de la Fédération internationale de ski (FIS), en charge d'organiser les courses, devant de tels aléas.

«Nous avons plein de possibilités. Mais si le vent continue à souffler pendant les 15 prochains jours, alors cela pourrait poser un problème», a expliqué le porte-parole de l'instance, Mark Adams.

«La FIS est bien habituée à ces perturbations, dues au vent, à trop ou pas assez de neige ou trop de pluie», a-t-il ajouté.

Les conditions météo s'améliorent

Les conditions météorologiques vont s'améliorer demain (jeudi) avec du soleil attendu et sans vent, a déclaré une porte-parole de la FIS.

Une seule course de ski alpin a pu se dérouler selon le programme depuis le début des Jeux. Il s’agit du super-combiné masculin, remporté mardi par l'Autrichien Marcel Hirscher.

Souvenirs de Nagano

Ce n'est pas la première fois que les Jeux olympiques d'hiver sont perturbés par les éléments, et le souvenir de Nagano remonte dans tous les esprits.

À cause de chutes de neige et du brouillard, la descente masculine avait ainsi été reportée deux fois. Le favori autrichien Hermann Maier avait chuté de manière spectaculaire, un accident qui avait fait autant pour sa gloire que ses innombrables succès. Maier s'était relevé, meurtri, mais sans blessure grave, et avait gagné son surnom d'«Herminator».

Agence France-Presse

Diffusions