«C'est malheureux», dit le CIO au sujet des attaques contre Kim Boutin sur les réseaux sociaux

«C'est malheureux», dit le CIO au sujet des attaques contre Kim Boutin sur les réseaux sociaux

Kim Boutin après la finale du 500m (Photo : Paul Chiasson/La Presse canadienne)

Le Comité international olympique (CIO) a condamné mercredi les menaces qu’a reçues sur les réseaux sociaux la Québécoise Kim Boutin, médaillée de bronze au 500m en patinage de vitesse sur courte piste.

«Nous souhaitons que les grandes performances soient applaudies, c'est ce qui fait la beauté des Jeux olympiques, a déclaré le porte-parole du CIO Mark Adams. Nous ne contrôlons pas et nous ne devrions pas contrôler les réseaux sociaux, mais ce genre d'incident peut parfois arriver. C'est malheureux.»

À la finale du 500m mardi, Boutin a franchi la ligne d'arrivée en 4e place, mais elle a obtenu le bronze. La Sud-Coréenne Choi Min-jeong, qui avait terminé au 2e rang, a été disqualifiée pour un accrochage avec la Sherbrookoise.

C'est cette disqualification qui a semé la colère chez les partisans sud-coréens. La jeune patineuse de 23 ans a par la suite reçu des milliers de messages haineux sur les réseaux sociaux.

«Je n'ai pas vu les commentaires, mais je peux les imaginer, poursuit Mark Adams. Ça s'est déjà produit lors d'autres Jeux. Tout ce que nous pouvons faire, c'est de nous concentrer sur ce qui a été une grande performance et féliciter le Canada pour sa médaille de bronze. J'étais là [mardi soir] et c'était assez spectaculaire.»

Le Comité olympique canadien (COC) a aussi réagi par l’entremise de son compte Twitter. Le COC a rappelé que sa priorité était de maintenir le bien-être et la sécurité de ses athlètes.

Le COC a expliqué que toutes les demandes d’entrevues seraient refusées pour «permettre à Kim de se concentrer sur ses épreuves à venir».

Aucun commentaire de Patinage de vitesse Canada à l'entraînement

De son côté, Kim Boutin n’était pas à l’aréna ce matin pour participer à l’entraînement avec ses coéquipiers. Elle s'est plutôt rendue à l’Esplanade olympique pour la cérémonie des médailles.

[VIDÉO] Kim Boutin reçoit sa médaille de bronze.

Aucun membre de l'équipe canadienne n'a été rendu disponible aux médias pour commenter le dossier. Les médias ont plutôt été référés à la déclaration du COC.

Le porte-parole de Patinage de vitesse Canada a également refusé de préciser si des mesures de sécurité supplémentaires avaient été mises en place pour la cérémonie des médailles.

Boutin renouera avec la compétition le samedi 17 février au 1500m.

Avec La Presse canadienne

Les commentaires de l'analyste François-Louis Tremblay


Réaction de Nathalie Lambert, présidente du Comité technique de patinage de vitesse sur courte piste de l'Union internationale de patinage (ISU)

Diffusions